Équipe de coordination

L’équipe de coordination se compose d’un coordonnateur et d’un coordonnateur adjoint, tous les deux affiliés au Laboratoire de recherche en relations interculturelles de l’Université de Montréal.

Sophie Thibodeau, RÉMIRI
Coordinatrice adjointe

Artiste dans l’âme, passionnée du contact social et de l’aventure, Sophie s’oriente vers une avenue nouvelle en complétant un bac (UdeM 2021) cumulant une majeure en anthropologie et un certificat en coopération internationale, après des études collégiales en musique. À présent étudiante à la maîtrise en anthropologie (UdeM), elle saisit l’occasion de faire converger ses connaissances et expériences vers ses principaux champs d’intérêt, soit les relations sociales, la communication interculturelle, et l’ethnographie. Elle compte déjà à son actif plusieurs contrats en recherche ethnographique et en analyse de données, chacun lui ayant permis d’étayer ses connaissances et compétences. Sa recherche, qui se concentre sur la Ville de Sherbrooke, porte sur la perception citoyenne de l’action municipale déployée en matière d’inclusion des personnes issues de l’immigration, ainsi que sur l’état des relations interculturelles entre l’administration municipale et les citoyens.

Bob W. White, RÉMIRI
Coordonnateur

Bob W. White est professeur titulaire au Département d’Anthropologie à l’Université de Montréal et directeur du Laboratoire de recherche en relations interculturelles. Depuis 2012 il dirige un partenariat de recherche multi-sectoriel sur les dynamiques d’inclusion dans l’espace urbain à Montréal (« Montréal Ville Interculturelle », CRSH 2012-2020). Il est membre du réseau de recherche inter-universitaire sur la migration G3 (Université de Montréal, Université de Genève, Université Libre de Bruxelles).  Bob White a été professeur invité à l’École des hautes études en sciences à Paris, à L’Université de Cheikh Anta Diop à Dakar et à L’Institut Max Planck à Göttingen. Il a publié nombreux textes sur la musique populaire, la mondialisation, les politiques culturelles, les méthodes collaboratives, le pluralisme, les politiques publiques et la communication interculturelle. En 2014 il a publié L’interculturel au Québec : rencontres historiques et enjeux politiques(Presses de l’Université de Montréal) avec Lomomba Emongo. Son dernier livre, publié en 2018, s’intitule Intercultural Cities : Policy and Practice for a New Era(London : Palgrave McMillan). Il travaille actuellement sur une théorie générale de la communication interculturelle à partir de la pensée anthropologique.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close